Comment bien choisir son poisson bio ?

0

Riche en oméga-3 et en protéines, le poisson est un aliment très bon pour la santé, à consommer au moins deux fois par semaine. Mais victime de son succès, le poisson se raréfie à cause de la surpêche. De plus, il peut contenir des substances toxiques à cause de son environnement pollué. Le poisson bio devient alors la solution. Voici nos conseils pour le choisir.

Qu’est-ce que le poisson bio ?

Le poisson bio, c’est-à-dire issu de l’aquaculture biologique, répond aux critères du règlement européen de 2010. Il s’agit d’un poisson d’élevage, élevé dans des cages ou des bassins. Les conditions d’élevage doivent répondre à un certain nombre de critères.

  • Les bassins et cages doivent être plus grands que ceux de l’élevage conventionnel pour respecter le bien-être des poissons.
  • L’eau doit être propre et faire l’objet de relevés périodiques.
  • Les poissons sont nourris avec des farines et huiles animales, mais ne doivent pas provenir d’animaux terrestres ou de sang. L’alimentation ne doit pas contenir d’OGM, d’hormones de croissance ou encore d’additifs médicamenteux.

Le poisson bio n’est en aucun cas un poisson sauvage, dont il est impossible de contrôler l’alimentation. Il ne faut donc pas confondre le poisson biologique avec le poisson issu de pêches durables.

Poisson bio : quels critères de choix ?

Voici les différents critères de choix que vous pouvez considérer au moment d’acheter du poisson bio.

  • L’espèce : l’aquaculture biologique concerne un certain nombre d’espèces de poisson, parmi lesquelles le saumon, la truite, la daurade et le bar (aussi appelé « loup » ou « perche de mer »). En ce qui concerne les coquillages et les crustacés issus de l’aquaculture biologique, on trouve surtout des moules, des huîtres et des crevettes. Il existe aussi des coquillages provenant généralement d’Amérique du Sud, assimilés à Pecten maximus, la coquille Saint-Jacques européenne.
  • L’origine : de nombreux pays se sont lancés dans la production de poisson bio. En UE, le Royaume-Uni (surtout l’Écosse) et l’Irlande sont les principaux producteurs de saumon. La France produit également différents poissons (saumon, truite, daurade…). En ce qui concerne les crustacés, la crevette bio vient essentiellement de Madagascar. Pour une empreinte carbone réduite, privilégiez les poissons produits localement.
  • Les qualités nutritionnelles et gustatives : le saumon, même biologique, fait souvent polémique à cause des polluants qu’il contient. Si vous recherchez une alternative au saumon, optez pour la truite. Celle-ci est moins grasse que le saumon et stocke moins de polluants, même si elle est moins riche en oméga-3.

Vous en savez désormais plus sur le poisson bio, issu de l’aquaculture biologique. Pour bien choisir votre poisson, orientez-vous vers les espèces concernées : saumon, truite, daurade, bar, etc. Vous pouvez également demandé conseils à votre poissonnier.

Partager.

Laisser un commentaire

Copyright © 2015 BIO tout simplement. Tous droits réservés.