Assiette santé : manger bio mais pas que

0

A une époque où nous faisons de plus en plus attention à ce que nous mangeons et à la provenance des ingrédients, le bio apparaît comme une solution parfaite. Mais faut-il se contenter de manger bio pour manger bien ? Le bio ne résout pas tout. On vous donne quelques pistes de réflexion pour avoir la meilleure alimentation possible selon vos besoins, vos envies et vos convictions.

Manger bio : les plus

Il est indéniable que manger bio est un plus essentiel pour la santé. L’absence de pesticides et de produits chimiques dans les aliments bio est un avantage non négligeable pour améliorer la qualité de ses assiettes. C’est même le principal atout des aliments bio. On retrouve aussi plus de produits bruts dans le bio et moins les aliments sont transformés, plus ils gardent leurs valeurs nutritionnelles et plus ils sont meilleurs pour la santé. Les produits bio ont aussi souvent plus de goût car ils sont moins altérés pas différents produits et additifs que l’on peut retrouver dans des produits industriels ou non bio.

Il faut aussi garder en tête que l’agriculture bio est meilleure pour la planète et l’environnement. Consommer bio permet de renforcer ce type de production et donc d’affirmer que la demande pour ce type de produits est bien présente et qu’ils faut tendre vers de meilleures pratiques.

bol petit déjeuner avec morceaux de fraise banane mûres noix de coco râpée baies de goji

Les autres points importants pour bien manger

Mais il ne suffit pas de manger bio pour bien manger puisque de nombreux autres éléments entrent en ligne de compte. Nous vous présentons quelques autres points auxquels il peut être bon de réfléchir pour améliorer la qualité de son alimentation mais aussi pour l’environnement.

Manger local

Les aliments bio sont certes d’une plus grande qualité. Mais parfois, il faut aussi en regarder la provenance. Ainsi, des fruits et légumes bio qui viennent de très loin, sont-il vraiment meilleurs que les mêmes fruits et légumes, non bio mais qui proviennent du producteur de la ville d’à côté ? Il s’agit de se demander si un produit qui a fait plusieurs jours de voyage est encore « frais ». Il faut aussi savoir si la consommation de ce genre de produits est en accord avec sa volonté de consommation et ses conviction. L’impact d’un long trajet, même pour un produit bio, reste nuisible pour la planète.

deux salades de fruits dans ramequins en forme de coeur avec morceaux de fraise kiwi framboises raisins

Ecouter son corps

Etre à l’écoute de son corps est aussi très important pour bien manger. C’est en effet la meilleure solution pour subvenir correctement à ses besoins. Il n’est pas toujours facile de savoir de quoi on a réellement besoin. C’est pourquoi rester à l’affût de signes après les repas est intéressant pour savoir si on supporte bien certains aliments ou si des changements dans la composition des plats ou l’origine des aliments sont significatifs. Par exemple, remplacer le beurre par de la margarine végétale peut faciliter la digestion, en plus d’être bon pour le cœur. C’est aussi un bon moyen de déceler d’éventuelles intolérances. Celles-ci ont parfois des symptômes très subtils. Par exemple, réaliser une quiche lorraine sans pâte et sans gluten et guetter si l’on se sent mieux qu’avec une recette traditionnelle.

Il existe de nombreux moyens d’améliorer la qualité de son alimentation. Il suffit d’être curieux et de s’écouter. Et vous, que faites-vous en plus de manger bio ?

Partager.

Laisser un commentaire

Copyright © 2015 BIO tout simplement. Tous droits réservés.