Le jardinage connecté pour une meilleure gestion des ressources

0

89% des foyers français disposent d’un espace de jardinage (jardin, terrasse, balcon) lié à une habitation principale. La tendance touche indifféremment les campagnes et les villes, notamment grâce à l’expansion du jardinage urbain. Il existe donc un très grand nombre de jardiniers en herbe, dont le travail est de plus en plus facilité par le jardinage connecté. Zoom sur cette activité pleine d’avenir.

Pourquoi le jardinage connecté ?

Exemple d’un capteur connecté

Pour le marché du jardinage, les chiffres parlent d’eux-mêmes : 90% des français se disent adeptes du jardinage, de préférence naturel non polluant, et le chiffre d’affaires du marché français du jardin a atteint 7,5 milliards d’euros en 2013.

Le jardin étant devenu une pièce de la maison à part entière, il est normal que les entreprises s’intéressent à ce marché à fort potentiel. Celles produisant des objets connectés ne manquent pas à la règle et redoublent d’ingéniosité pour proposer des outils qui facilitent la vie.

Ainsi, les objets connectés pour le jardin dont le pilotage s’opère via une application sur smartphone se multiplient depuis ces dernières années, offrant à leurs propriétaires une plus grande autonomie pour s’occuper de leurs plantes chéries.

Ces produits de jardin octroient au jardinier un entretien et une pousse de ses plantes sans effort, tout en répondant au mieux aux besoins des plantes en eau, en ensoleillement ou encore en température extérieure.

Le jardinage connecté permet ainsi une meilleure gestion des ressources pour réaliser facilement des économies d’énergie au jardin. Autre atout : la possibilité de jardiner à distance via son smartphone et de s’occuper comme il se doit de ses plantes, même à 100 kilomètres de là.

Pour le moment, seule la lutte contre les nuisibles n’est pas prise en charge par des objets connectés. Il vous faudra donc toujours ruser pour trouver des solutions anti-limaces et contre les cochenilles efficaces… mais peut-être plus pour longtemps !

Les objets connectés du jardinier bio

Exemple d'une tondeuse autonome

Exemple d’une tondeuse autonome

Devant les atouts nombreux du jardinage connecté, Bio Tout Simplement a sélectionné pour vous trois types d’objets pour commencer la pratique du jardinage 2.0. Pour le budget, prévoyez au minimum 200 euros pour acquérir l’un de ses objets (à partir de 1 000 pour les tondeuses).

Tout d’abord, les outils les plus utilisés dans le jardinage connecté sont sans aucun doute les tondeuses autonomes.  Programmables et reliées au smartphone, les tondeuses connectées sont rapides (environ 10 minutes pour 100 m2) et fiables. A l’instar des robots aspirateurs, la tondeuse retourne se recharger toute seule une fois le travail accompli. Exemple de modèle : tondeuse ROBOMOW Premium RC312 (capacité de tonte de 1 200 m2).

De plus, les jardiniers connectés utilisent beaucoup de capteurs pour mesurer la santé de leurs plantes (température du sol, niveaux d’engrais, d’ensoleillement et d’humidité) voire carrément des pots connectés avec lampe de croissance qui alimentent automatiquement les plantes en eau lorsqu’elles en ont besoin. Certains capteurs donnent même des conseils aux jardiniers sur le matériel adéquat à utiliser. Exemples de modèles : pot connecté Flower Power Parrot, capteur Gro.

Enfin, il existe sur le marché des systèmes d’irrigation intelligents, paramétrables et connectés qui arrosent les plantes du jardin selon leur nature et leurs besoins avec une quantité d’eau maîtrisée. Certains modèles se démarquent par leur capacité à mesurer le volume d’eau nécessaire et à réguler leur débit en fonction. Exemple de modèle : viRaCube (remarqué pour sa fiabilité).

Outre ces objets conçus pour le jardinage et pour toujours plus d’économie d’énergie, vous pouvez aussi équiper votre jardin d’une micro-éolienne qui servira à combler ses besoins en électricité. Attention tout de même, il faut réaliser une étude de vent au préalable pour juger de la pertinence de l’installation d’une micro-éolienne chez soi.

Partager.

Laisser un commentaire

Copyright © 2015 BIO tout simplement. Tous droits réservés.