Utiliser les huiles essentielles en cuisine : mode d’emploi

0

Vous êtes tentée par la cuisine aux huiles essentielles ? C’est une tendance encore discrète qui nécessite de bien s’informer avant de se lancer.

Les huiles essentielles, qu’est-ce que c’est ?

Les huiles essentielles sont aromatiques. Ces petits concentrés de parfum sont à l’origine employés pour leurs odeurs de diffusion, pour leurs apports en médecine douce. Elles sont très adaptées aux recettes de cuisine, si on les connaît bien.

On leur donne le nom d’ « huile » mais les huiles essentielles n’en sont pas vraiment. On ne les mélangera pas avec des huiles de colza, d’olive ou de noix. Elles relèvent davantage de l’essence que de l’huile.

Pourquoi nous passionnent-elles ?

En médecine, diffusion ou application cutanée, les huiles essentielles passionnent déjà. Mais pourquoi s’y intéresse-t-on pour nos recettes de cuisine ?

  • Elles sont pratiques: ces petits flacons toujours à portée de main sont à même de replacer nos fleurs et herbes fraîches même hors saison : menthe, basilic, aneth…. Les fruits et les épices sont aussi concernés : agrumes, vanille en gousses etc ;
  • Elles sont écologiques: grâce à elles, on peut ranger les arômes artificiels et se tourner vers cette alternative naturelle ;
  • Elles nous intriguent : en cuisinant avec les huiles essentielles, on se lance dans des expériences gustatives étonnantes. La saveur et la profondeur qu’elles apportent n’ont rien à voir avec celles amenées par les zestes, herbes ou épices en poudre que l’on connaît. Ajouter de l’huile essentielle de citron à une blanquette de saumon n’a rien à voir avec l’asperger de jus de citron fraîchement pressé.

 

Quelles précautions prendre ?

Pour utiliser les huiles essentielles en cuisine, il est important de bien connaître les erreurs à éviter :

  • Il est primordial de vous assurer que vous êtes tolérant(e) aux huiles essentielles. La plupart des huiles existantes sont proscrites pour les jeunes enfants et les femmes enceintes ou allaitantes.
  • Ne versez jamais une goutte dans le plat sans outil intermédiaire. Il vaut mieux déposer l’huile essentielle dans une cuillère puis transférer dans le plat. Il serait désastreux que le flacon déverse 3 gouttes au lieu d’1 dans votre préparation !
  • Ne les chauffez pas : la cuisson altère les huiles essentielles. Elles sont plutôt adaptées à des préparations à basse température. N’hésitez pas à vous informer, les livres de recette sur ce thème fleurissent en ce moment.
  • Ne mélangez pas les huiles essentielles entre elles. Leur goût puissant fait qu’elles se marient difficilement.
  • Elles ne se diluent pas, il vous faudra donc les mélanger avec un support gras. Cela peut être de l’huile végétale, de la sauce, du lait, du jaune d’œuf mais aussi de la pâte à gâteau. Ainsi, par exemple, vous pouvez envisager de revisiter votre recette de gâteau au yaourt moelleux en y ajoutant de l’huile essentielle de mandarine. Un délice !

 

Un apport aromatique puissant

La puissance aromatique des huiles essentielles est forte : une goutte c’est déjà trop. En général, on utilise 1 goutte pour une portion de 4 personnes. Vous imaginez donc la puissance des molécules actives dans les huiles essentielles très fortes en goût.

Vous pouvez utiliser un cure-dent pour doser. Par exemple, si vous souhaitez ajouter de l’huile essentielle de menthe poivrée à un gâteau au chocolat sans œuf ou classique, vous pouvez plonger un cure dent en bois dans le flacon d’huile essentielle puis le plongez dans la pâte et remuez. Gouttez ensuite et renouvelez la manipulation si besoin.

 

 

 

 

Partager.

Laisser un commentaire

Copyright © 2015 BIO tout simplement. Tous droits réservés.